ANALYSE DE FILMS (perfectionnement)

DÉCOUVERTE DU LANGAGE CINÉMATOGRAPHIQUE

Voir, regarder, lire*, analyser, expliquer** pour comprendre un film.

Approches filmiques et processus de création

Il est admis qu’il est difficile de voir, de saisir, à la première vision ou lors des visions suivantes, tous les aspects, les richesses d’un film et ce que l’auteur voulait nous faire comprendre, retenir de son œuvre. Sans doute, parce que nous voyons comme nous avons appris à voir, comme nous avons appris à recevoir le ” cinéma “.
Souvent, nous voyons ce que nous souhaitons voir, c’est-à-dire, ce qui dans le film nous conforte dans l’idée que nous nous faisons du monde, au détriment du point de vue de l’auteur. Nous reprendrons ici, plus dans l’esprit qu’à la lettre, ce qu’écrivait Michel Mourlet – puisque notre regard se substitue à celui de l’auteur pour que son œuvre s’accorde à nos désirs.
Par conséquent, nous ne pouvons qu’inciter à voir, à revoir – car le film nécessite d’être revu pour être apprécié. Nous proposons, pour cela, de dépasser nos a priori et de prendre une certaine distance pour rafraîchir notre sens visuel parce qu’il est nécessaire que la vision que nous avons des films déjà vus, que nous croyons connus – doit être sans cesse renouvellée pour pouvoir repenser, sans figer l’œuvre filmique et l’art cinématographique.

Public

Les cinéphiles intéressés par la découverte et l’enseignement du langage cinématographique, pour qui le film n’est pas seulement «spectacle», mais aussi objet d’étude permettant d’éduquer le regard, de stimuler l’imagination, d’éveiller l’esprit critique, de développer l’expression orale et écrite.

Objectifs

Apprendre à mieux regarder, lire et analyser les images qui composent l’œuvre, pour une plus juste appréciation du film de fiction.
Retrouver dans le film le processus de création, les moyens à disposition de l’auteur, les choix qu’il opère et les procédés qu’il utilise durant l’activité créatrice pour construire son œuvre.
Se doter d’outils pratiques pour une meilleure compréhension du film.
Elaborer un dispositif d’observations pour permettre à chacun un commentaire pertinent sur l’intégralité du film.

Contenu

Chacun de ces films, des «chefs d’œuvres» de genre différent, sera étudié et analysé «plan par plan», afin de révéler le degré de pertinence des divers points de vue.

Méthode

Découvrir et évaluer notre rapport aux images et notre capacité à les mémoriser.
Eduquer notre regard, en vue d’affiner notre propre mode de perception et de réception pour une vision du film plus complète et donc pour une compréhension plus juste.
Développer notre sens de l’observation pour mieux relever et sélectionner les informations qu’une image véhicule.
Se familiariser avec ces indices révélateurs du sens caché de l’œuvre : les signes, les codes, les symboles, les conventions, les règles cinématographiques et les structures narratives.

Liste des films

* Lire, dans le sens étymologique, aux yeux des Anciens, avait la signification de ramasser, cueillir, épier, reconnaître les traces, prendre, voler, glaner.

** Expliquer, a pour origine latine, explicare, déplier, de plicare, plier. Cf. le sens de déplier, dérouler, donc faire connaître mais aussi aller voir sous le pli, soulever le voile, voir ce qui s’y cache.

Renseignements et inscriptions

Tél.: +41 (0)78 767 88 00
Mail: cinecursus@cinecursus.ch
Communiquez votre adresse pour être informé de toutes les autres Activités-Cinéma et consultez également le site des cours offerts dans le cadre des Activités Culturelles de l’Université de Genève.

ANALYSE DE FILMS (perfectionnement)

DÉCOUVERTE DU LANGAGE CINÉMATOGRAPHIQUE

Voir, regarder, lire*, analyser, expliquer** pour comprendre un film.

Approches filmiques et processus de création

Il est admis qu’il est difficile de voir, de saisir, à la première vision ou lors des visions suivantes, tous les aspects,
les richesses d’un film et ce que l’auteur voulait nous faire comprendre, retenir de son œuvre. Sans doute, parce que nous voyons comme nous avons appris à voir, comme nous avons appris à recevoir le ” cinéma “.

Souvent, nous voyons ce que nous souhaitons voir, c’est-à-dire, ce qui dans le film nous conforte dans l’idée que nous nous faisons du monde, au détriment du point de vue de l’auteur. Nous reprendrons ici, plus dans l’esprit qu’à la lettre, ce qu’écrivait Michel Mourlet – puisque notre regard se substitue à celui de l’auteur pour que son œuvre s’accorde à nos désirs.
Par conséquent, nous ne pouvons qu’inciter à voir, à revoir – car le film nécessite d’être revu pour être apprécié. Nous proposons, pour cela, de dépasser nos a priori et de prendre une certaine distance pour rafraîchir notre sens visuel parce qu’il est nécessaire que la vision que nous avons des films déjà vus, que nous croyons connus – doit être sans cesse renouvellée pour pouvoir repenser, sans figer l’œuvre filmique et l’art cinématographique.

Public

Les cinéphiles intéressés par la découverte et l’enseignement du langage cinématographique, pour qui le film n’est pas seulement «spectacle», mais aussi objet d’étude permettant d’éduquer le regard, de stimuler l’imagination, d’éveiller l’esprit critique, de développer l’expression orale et écrite.

Objectifs

Apprendre à mieux regarder, lire et analyser les images qui composent l’œuvre, pour une plus juste appréciation du film de fiction.
Retrouver dans le film le processus de création, les moyens à disposition de l’auteur, les choix qu’il opère et les procédés qu’il utilise durant l’activité créatrice pour construire son œuvre.
Se doter d’outils pratiques pour une meilleure compréhension du film.
Elaborer un dispositif d’observations pour permettre à chacun un commentaire pertinent sur l’intégralité du film.

Contenu

Chacun de ces films, des «chefs d’œuvres» de genre différent, sera étudié et analysé «plan par plan», afin de révéler le degré de pertinence des divers points de vue.

Méthode

Découvrir et évaluer notre rapport aux images et notre capacité à les mémoriser.
Eduquer notre regard, en vue d’affiner notre propre mode de perception et de réception pour une vision du film plus complète et donc pour une compréhension plus juste.
Développer notre sens de l’observation pour mieux relever et sélectionner les informations qu’une image véhicule.
Se familiariser avec ces indices révélateurs du sens caché de l’œuvre : les signes, les codes, les symboles, les conventions, les règles cinématographiques et les structures narratives.

Liste des films

* Lire, dans le sens étymologique, aux yeux des Anciens, avait la signification de ramasser, cueillir, épier, reconnaître les traces, prendre, voler, glaner.

** Expliquer, a pour origine latine, explicare, déplier, de plicare, plier. Cf. le sens de déplier, dérouler, donc faire connaître mais aussi aller voir sous le pli, soulever le voile, voir ce qui s’y cache.

Renseignements et inscriptions

Tél.: +41 (0)78 767 88 00
Mail: cinecursus@cinecursus.ch
Communiquez votre adresse pour être informé de toutes les autres Activités-Cinéma et consultez également le site des cours offerts dans le cadre des Activités Culturelles de l’Université de Genève.